Faire la paix au Moyen ge

Titre : Faire la paix au Moyen ge
Auteur : Nicolas Offenstadt
Éditeur : Odile Jacob
ISBN-13 : 2738110991
Libération : 2007

Télécharger Lire en ligne



"Quand ceux d'en haut parlent de paix, le petit peuple sait que c'est la guerre. Quand ceux d'en haut maudissent la guerre, les feuilles de route sont déjà remplies", écrivait Brecht. Pourquoi faut-il si souvent parler de la paix quand on prépare ou fait la guerre ? Comment doit-on, lorsqu'on délient le pouvoir, parler de la paix dans l'espace public ? Époque obscure et guerrière, le Moyen Âge ? Pas si sûr, tant on en appelle de toutes parts à la " concorde ". Aux XIVe et XVe siècles, pendant la guerre de Cent Ans, en particulier, tous les acteurs, toutes les catégories sociales parlent de paix, invoquent la paix, des princes en lutte aux sujets du royaume, des clercs de l'Université aux pouvoirs urbains. Le discours sur la paix est donc un élément central de sa mise en place ; elle passe également par des rituels qui ne sont pas de pure forme. Voici ce que le Moyen Âge a inventé pour faire la paix. Nous en portons encore la trace. Le Moyen Âge comme vous ne l'avez jamais imaginé.

Lendemains de guerre

Titre : Lendemains de guerre
Auteur : François Pernot
Éditeur : Peter Lang
ISBN-13 : 9052015929
Libération : 2010

Télécharger Lire en ligne



Les - apres-guerre - ou les - lendemains de guerre - se limitent-ils a designer une periode de transition indefinie, une simple parenthese temporelle ? Ces lendemains appartiennent en fait a une temporalite singuliere, distincte de la guerre et de la paix. Sorte de temps suspendu, l'apres-guerre voit s'inscrire a la fois ruptures et continuites dans tous les domaines: sociaux, politiques, institutionnels, economique ou culturels, la liste n'est pas exhaustive. Si l'historiographie contemporaine accorde depuis longtemps a la thematique des - lendemains de guerre - une attention particuliere, il s'agissait cette fois d'ouvrir le champ de recherche au temps long de l'histoire. L'ambition modeste de cet ouvrage n'est certes pas de faire une synthese de tous les lendemains de guerre a toutes les epoques et a toutes les echelles, mais d'offrir de nouveaux regards sur cette question universelle."

Affaires scandales et grandes causes

Titre : Affaires scandales et grandes causes
Auteur : Nicolas Offenstadt
Éditeur : Stock
ISBN-13 : 9782234066632
Libération : 2007-04-25

Télécharger Lire en ligne



Le propos du livre est de traiter, au moyen des ressources contemporaines des sciences sociales, les grandes affaires qui ont, en leur temps et de façon durable dans l'histoire, divisé une société, occupé le devant de la scène, mobilisé ses enjeux politiques, intellectuels et symboliques. La liste des sujets éclaire le propos : - le procès de Socrate, - le scandale des Bacchanales, - la fabrique d'un saint au Moyen Âge, - les affaires des favoris, d'Enguerran de Marigny à Jacques Coeur, - l'affaire Boniface VIII, - les scandales de libertinage, - Voltaire et les affaires Calas et du Chevalier de La Barre, - l'affaire Rousseau-Hume, - l'affaire Dreyfus, - les affaires éditoriales pendant la guerre d'Algérie, - l'affaire Pinochet, la profanation du cimetière de Carpentras, - le terrorisme comme cause, ou la Fraction Armée Rouge, - l'affaire de Minimata. Pollution et empoisonnement au Japon.

L histoire bling bling

Titre : L histoire bling bling
Auteur : Nicolas Offenstadt
Éditeur : Stock
ISBN-13 : 9782234065802
Libération : 2009-09-09

Télécharger Lire en ligne



L’histoire n’est jamais restée la propriété des seuls historiens. Mais de nos jours, elle est devenue un enjeu politique majeur. D’un côté, de multiples groupes cherchent à saisir leurs passés, souvent marqués par la souffrance (persécutions, esclavage...), de l’autre le président de la République, appuyé sur un courant de fond, y compris dans la sphère intellectuelle, tente de faire renaître le roman national, ce grand récit patriotique bâtissant une France toute de cohérence et de progrès. À travers dix épisodes des années 2007-2009, de la lettre de Guy Môquet au projet du Musée d’histoire de France, le volume démonte le processus de réinvention du national par le sarkozysme historique ; une histoire bling-bling qui agite et consomme les grandes figures et les événements historiques marquants hors de tout contexte. Au-delà de la conjoncture, c’est une réflexion d’ensemble sur les usages publics de l’histoire qui est proposée et surtout une nouvelle manière de gérer le dialogue entre mémoires et histoires.

Annales

Titre : Annales
Auteur :
Éditeur :
ISBN-13 : NWU:35556038937850
Libération : 2008

Télécharger Lire en ligne



A été écrit sous une forme ou une autre pendant la plus grande partie de sa vie. Vous pouvez trouver autant d'inspiration de Annales Aussi informatif et amusant. Cliquez sur le bouton TÉLÉCHARGER ou Lire en ligne pour obtenir gratuitement le livre de titre $ gratuitement.

L Histoire

Titre : L Histoire
Auteur :
Éditeur :
ISBN-13 : UOM:39015066260087
Libération : 2007

Télécharger Lire en ligne



A été écrit sous une forme ou une autre pendant la plus grande partie de sa vie. Vous pouvez trouver autant d'inspiration de L Histoire Aussi informatif et amusant. Cliquez sur le bouton TÉLÉCHARGER ou Lire en ligne pour obtenir gratuitement le livre de titre $ gratuitement.

Le Chemin des Dames

Titre : Le Chemin des Dames
Auteur : Nicolas Offenstadt
Éditeur : Stock
ISBN-13 : 9782234068360
Libération : 2004-10-20

Télécharger Lire en ligne



« Rien ne poussera plus sur cette terre » écrit le simple soldat Clerfeuille en évoquant le Chemin des Dames et les ravages de l'artillerie, pourtant deux semaines avant le déclenchement de la fameuse offensive du 16 avril 1917. Après deux ans et demi de guerre, et malgré la défiance de plusieurs généraux, le gouvernement soutient le plan du commandant en chef Nivelle : prendre le plateau du Chemin des Dames, percer le front et l'emporter. Près d'un million d'hommes sont rassemblés pour cette immense opération qui eut des conséquences fondamentales sur le déroulement de la guerre et même au-delà en façonnant le mythe Pétain (celui qui redresse les erreurs de Nivelle). Car, dès les premières heures, la bataille se transforme en un épouvantable calvaire pour les soldats, confrontés à des positions allemandes en contre-haut, bien organisées dans un dédale de galeries et cavernes, insuffisamment détruites par l'artillerie : 135 000 hommes sont hors de combat en dix jours... Les assauts dans la boue et la neige, face à des pentes imprenables, transforment l'espoir en boucherie. L'échec de l'offensive ouvre rapidement la voie à de nombreux débats et discussions et rend la mémoire de l'événement particulièrement trouble. D'emblée très gênante, la bataille ne parvient pas à être nommée. Selon les objectifs elle est bataille de l'Aisne, du Chemin des Dames, offensive Nivelle... On nie d'abord l'échec évident du projet ; on écarte ou minimise l'événement dans l'écriture de la guerre, de nos jours encore, d'autant plus qu'il fut à l'origine des mutineries - ici revisitées - qui secouèrent l'armée française peu après. Pour saisir toute la portée de l'événement, jusqu'à aujourd'hui, il fallait un travail d'équipe : 17 historiens, entre l'archive et le terrain, ont mené une enquête qui est un essai d'histoire totale : tous les aspects de l'expérience combattante sont passés au crible de l'analyse la plus à jour : bombardements, corps à corps, combats aérien ; les bouleversements sur le site même sont étudiés à travers la reconstruction et la constitution du site en lieu de mémoire Sans doute fallait-il aussi la fiction et l'image pour dire ce que fut le « Chemin des Dames » : Didier Daeninckx et Arlette Farge ont prêté leur plume pour y contribuer.

Information et d sinformation au moyen ge

Titre : Information et d sinformation au moyen ge
Auteur : Jean Verdon
Éditeur : Librairie Académique Perrin
ISBN-13 : 2262028192
Libération : 2010

Télécharger Lire en ligne



" Et renseignez-nous sur l'orientation des affaires ! ", écrivait à la fin du Moyen Age un marchand vénitien à son commis envoyé à Bruges. Car les marchands ont besoin de maîtriser l'information partout où le commerce se fait. Ils ont aussi besoin de communiquer, à l'instar des souverains, des hommes d'Eglise et des combattants. Au Moyen Age, l'information se diffuse avant tout oralement. Vers l'an mille, Gerbert d'Aurillac, futur pape, utilise ses fidèles messagers. On les voit alors parcourir les campagnes, chevauchant à bride abattue leurs bêtes pour apporter la précieuse nouvelle. C'est aussi l'époque où l'on " crie " les ordonnances royales avant de les appliquer. Au XVe siècle, l'imprimerie bouleversera la donne en intronisant l'écrit. La gestion des affaires du monde s'appuie également sur la désinformation. La propagande, en particulier, la calomnie, les faux en tous genres abondent. Les espions ne transmettent pas seulement des nouvelles confidentielles, ils s'efforcent aussi de semer le trouble dans le camp ennemi. Et Louis XI prévient ses ambassadeurs : " Ils vous mentent, mentez bien ! " L'historien s'en amuse rétrospectivement, mais il lui faut à son tour démêler le vrai du faux, comprendre les rouages de la circulation des rumeurs, qui sont autant d'armes au service du pouvoir. Avec brio, Jean Verdon poursuit ici son décryptage du monde médiéval dont les us et coutumes nous semblent étrangement familiers.

Justice et l gislation sous le r gne de Louis XI

Titre : Justice et l gislation sous le r gne de Louis XI
Auteur : Frédéric F. Martin
Éditeur :
ISBN-13 : STANFORD:36105133220173
Libération : 2009

Télécharger Lire en ligne



La redéfinition de la loi comme expression de la volonté du souverain fut longtemps tenue pour avoir signé l'acte de naissance de l'Gtat moderne. Mais les notions cardinales qui présidèrent à l'avènement d'une souveraineté centrée sur la loi plongent leurs racines dans les conceptions et les pratiques médiévales. Elles s'inscrivent dans le temps long d'une histoire du droit et du pouvoir normatif selon laquelle l'idée d'un roi justicier laissa peu à peu la place à la figure du roi législateur. Dans cette optique, le règne de Louis XI, roi critiqué pour son autoritarisme, fournit une unité historique et politique adéquate pour comprendre, par l'étude des actes royaux, comment la transformation de ces notions s'articule à celle des pratiques normatives. A la veille des Temps modernes, la norme juridique royale reste imprégnée de la vocation justicière du pouvoir. Les institutions comme les actes juridiques doivent être envisagés sous l'angle de la juridiction loto sensu : ni les unes ni les autres ne sont spécifiquement identifiables :à la loi ou à la justice. Le roi n'exerce pas un monopole, quoiqu'il s'affirme comme l'instance normative par excellence, et la production du droit ne résulte qu'en principe de l'énonciation souveraine. Formellement solitaire et unilatérale, la parole royale se nourrit du dialogue qu'elle entretient avec les sujets. de la contradiction que lui opposent officiers ou institutions ou de cadres idéologiques qui déterminent la norme par ses fins : la justice et le bien commun. La présente étude s'efforce de montrer en quoi la variété des actes royaux correspond non à des typologies précises de fond (généralité, permanence, unilatéralité) ou de forme diplomatique et structure discursive), niais à une somme de modèles souples adaptés aux diverses fonctions qu'ils remplissent. La norme juridique royale procède d'un acte issu de la volonté du roi. Sans que leurs validités respectives se confondent. Au-delà d'un volontarisme de façade se font jour des modalités normales et exceptionnelles d'ediction du droit qui s'ancrent dans la régularité de pratiques répétées. La présente contribution à une histoire de la notion de loi s'efforce de souligner l'éclairage que les pratiques médiévales apportent aux relations qu'entretiennent l'indétermination de la norme et les dimensions non positives de celle-ci.

Le monde franc et les Vikings

Titre : Le monde franc et les Vikings
Auteur : Pierre Bauduin
Éditeur : Editions Albin Michel
ISBN-13 : 2226187154
Libération : 2009

Télécharger Lire en ligne



"De la fin du viiie au début du xe siècle, l'Europe fut bouleversée par les incursions des Vikings. Piraterie, pillages, déportations et cruautés en tous genres accompagnaient leurs déplacements, au point que les textes de l'époque n'hésitent pas à les compter parmi les cavaliers de l'Apocalypse. Réduire leur histoire à l'énumération de leurs méfaits ne peut cependant satisfaire ceux qui cherchent à comprendre comment, à partir des années 900, les Vikings s'insérèrent dans l'Europe chrétienne. Relisant les sources, Pierre Bauduin montre que la chronique des violences est aussi celle des entreprises menées alors de part et d'autre pour préparer l'accueil dans le monde franc de populations jusque-là périphériques qui, au gré de leurs dynamiques propres ou de leurs contacts avec l'Empire carolingien, étaient susceptibles de s'y faire une place. Émissaires, missionnaires, transfuges ou renégats côtoient d'autres intermédiaires qui, selon des modalités parfois inavouables, assurèrent la mise en contact des deux camps. Ainsi se renouvelle l'image d'une histoire, qui n'est pas seulement celle d'une agression, mais aussi, de manière plus profonde et durable, celle d'une prise de contact suivie d'une intégration réussie"--P. [4] of cover.